Opinion

oui¡
non¡

Le stress à l'hôpital a-t-il tendance à augmenter ou s'atténuer ?



Un véritable raz-de-marée : 98,3% des décisionautes pensent que le stress à l’hôpital augmente considérablement. Un résultat qui n’étonne pas. De nombreuses études s’attardent sur ce phénomène quasi endémique. A commencer par celles du Dr Madeleine Estryn Behar, qu’ils s’agissent de l’enquête SESMAT consacrée à la santé des médecins ou de PRESST-NEXT qui s’attache à celle des soignants. Décision santé s’est fait l’écho dans sa livraison n° 258 des résultats de cette enquête, qui explique en partie le stress ressenti par de nombreux hospitaliers. L’ « insatisfaction des conditions physique de travail » est une difficulté qui concerne 51% (998) de l’échantillon. 46,5% (996) font état de l’ « insatisfaction sur la manière dont leurs compétences sont utilisées ». 45,5% (976) déclarent leur insatisfaction quant à leurs « possibilités de donner aux patients les soins dont ils ont besoin ». Enfin, 43,9% (997) expriment leur insatisfaction devant leurs « perspectives professionnelles ». Le stress peut-il mener au suicide ? L’AP-HP mène actuellement une étude sur les suicides au travail. Entre juillet 2008 et octobre 2009, elle a recensé 12 suicides, dont 3 aurait des causes professionnelles.

Les autres articles de cette rubrique: